Les Pays d’origine : Haïti

Haïti

Exigences des autorités haïtiennes relatives aux candidats à l’adoption

SELON LA NOUVELLE LOI PROMULGUÉE EN 2013 :

  • L’adoption peut être demandée conjointement par un couple hétérosexuel marié et non séparé de corps, après 5 ans de mariage et lorsque l’un des conjoints est âgé d’au moins 30 ans.
  • Deux personnes de sexe différent vivant ensemble depuis 5 ans au moins et lorsque l’un des concubins est âgé d’au moins 30 ans peuvent demander l’adoption d’un enfant. La vie commune doit être établie par un certificat délivré par les autorités compétentes et le consentement des deux conjoints est nécessaire à moins que l’un d’entre eux ne soit dans l’impossibilité de manifester sa volonté.
  • Les candidatures des personnes célibataires âgées de 35 ans révolus, sont acceptées. L’âge de l’adoptant célibataire ne peut excéder 50 ans.
  • L’âge des adoptants ne peut excéder 50 ans pour le plus âgé des 2 conjoints ou des 2 personnes vivant en union libre établie, ou du célibataire.
  • Les adoptants doivent avoir 14 ans de plus que l’enfant qu’ils se proposent d’adopter.
  • La naissance dans le foyer d’un ou plusieurs enfants biologiques ne constitue pas un obstacle à l’adoption par deux conjoints d’un ou de plusieurs enfants pris en charge antérieurement et qui continuent à bénéficier de leurs soins.
  • Si l’adoptant a déjà des enfants biologiques ou adoptés, ces derniers doivent donner leur avis à partir de l’âge de huit 8 ans.

L’adoption en Haïti

(habilitation obtenue par arrêté en date du 20.06.2005)

Chemin vers l’Enfant retiendra les candidatures en fonction :

  • Des exigences des autorités étrangères ci-dessus,
  • Du nombre d’enfants adoptables dans le pays d’origine,
  • Des capacités de fonctionnement de l’association.

Prenez connaissance des informations suivantes :

  • L’institut du Bien-Etre social et des Recherches (IBESR) a annoncé la reprise des adoptions internationales en Haïti à compter du 15 janvier 2013.
  • Cependant, le nombre de dossiers susceptible d’être présenté à l’IBESR est limité à 2 par mois et par OAA depuis octobre 2016.
  • Pour l’heure, nous engageons les candidats à l’adoption répondant strictement à la législation haïtienne en vigueur à nous envoyer leur candidature.

Frais à charge de l’adoptant

HAÏTI (décompte de frais accordé par la MAI le 17.04.2017)

  • Frais de fonctionnement de l’organisme : 4 300 €
  • Frais de traduction et de légalisation : 369.23 €
  • Procédure locale : 13 902.30 €
  • Montant total des frais à la charge de l’adoptant : 18 571.53 €

Ce forfait ne comprend ni les voyages de l’enfant et de ses parents, ni les frais de séjour sur place

Adopter avec CVE